Un bassin de rétention ?

Le terrassement


Afin d’irriguer la châtaigneraie, les framboisiers, le jardin ... nous avons mis en place un bassin de récupération et de stockage des eaux de ruissellement.

En effet, si les phénomènes Cévenols apportent énormément d’eau en quelques heures, les périodes de sécheresses estivales sont souvent très longues ; l’eau est de fait très précieuse dans notre région.

Tout commence par une implantation sur le terrain....

...en traçant ses limites du futur bassin. Les engins peuvent alors commencer leur travail.

Le tractopelle commence à creuser ...
Terrassement terminé

 

Installation du matériel

 

Le pourtour du bassin

 

Mise en place à la périphérie du bassin d'une butte et d'une tranchée.

Une butte pour empêcher toutes intrusions intempestives (cailloux, écoulement; terre...),

une tranchée pour maintenir parfaitement le pourtour de la bâche.

Répartition du matériel autour du bassin.

Pose du Géotextile

 

 

On déroule la première couche, le Géotextile (sorte de feutre) pour supprimer toutes les irrégularités du sol (cailloux, racines ...) qui pourraient percer la bâche d'étanchéité.

Pose de la bâche

 

Bâche d'étanchéité (sorte de grosse chambre à air) ...

 

 

...dont les différentes bandes sont collées une à une.

Soudures

 

Détails des "soudures".... 

Réalisation des bordures

 

Ces deux couches recouvrent la butte et rentrent dans la tranchée ... qui sera ensuite remblayée pour bien fixer et  tendre les deux bâches.

 

 

il pourra stocker les eaux pluviales (ruissellement, drainage...).

 

 

Notre bassin maintenant terminé 

La mise en eau


après quelques gros orages ...